.:Assassin Productions:.


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 des "émeutes" greques et des lycéens français

Aller en bas 
AuteurMessage
FlaÏ
Occasionnel
avatar

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: des "émeutes" greques et des lycéens français   Jeu 11 Déc - 16:42

en 2007 j'ai entendu des discours du genre "je vote Sarko, parce que, ce qu'il faut à la France c'est une bonne vieille révolution, et Sarko va faire tellement n'importe quoi, qu'il va tout faire péter!" j'ai des doutes sur le bien-fondé de la démarche, mais plus le temps passe et plus je me dis qu'on y arrive...

depuis le passage de la loi pécresse (Juliard espèce d'enc*** !!!!!!) on assiste à une véritable libéralisation de l'enseignement public, primaire, secondaire et supérieur. Après la première rentrée avec assouplissement de la carte scollaire, on a constaté que les établissement type ZEP se vidaient de leurs élèves issues des classes moyennes et/ou favorisées, bref la fin annoncée de la mixité sociale dans ces établissements scollaires a bien eu lieu. L'année dernière c'est la loi LRU sur l'autonomie des universités qui est passée, pour citer l'exemple que je connais, il y a désormais plus de personnalités extérieures (des chefs d'entreprise amis du nouveau président de l'université!) au CA de la Sorbonne. Aujourd'hui, c'est la loi Darcos qui veut réformer le lycée. Des matières aussi cruciales que le français, l'histoire ou les sciences économiques et sociales, comme simple option, ça me parraît abhérent. ajouter à ça les réformes dans le primmaire qui ont du mal à passer, c'est tout les système scollaire, profs, du primmaire, au lycée, mais également parents d'élèves, et bien-sûr étudiants et lycéens qui se mobilisent...
bien-sûr, c'est pas encore la Grèce. On se souvient tous que pendant les "émeutes en banlieu" en France, les médias européens parlaient de véritable guerre civile, je pense donc qu'il faut prendre avec des pincettes les infos qui nous arrivent (oui, le français, la philo, l'histoire, ça forge l'esprit critique... et si c'était pour ça que... ^^); mais il est évident qu'il se passe quelque chose de vrément profond, et peut-être que l'on assiste au début d'un mouvement générationel, pas seulement grec, mais, qui sait européen. Il y a déjà eu des manifestations de soutient aux étudiants grecs en Italie (je crois) et en Espagne, et des syndicats étudiants français appelent à manifester demain à paris... ça + le mouvement lycéen qui est apparu de façon plutôt radical, peut-être qu'il va, enfin, se passer quelque chose, espèrons le!

à tous ceci s'ajoutent, le durcissement de la répression contre les jeunes délinquents, alors que, d'après les propres chiffres officiels, la délinquence chez les jeunes n'a pas augmenté, et n'est pas non plus devenue plus violente. Quelqu'un a écrit ici, il y a longtemps, que l'erreur, avec la question de la violence, était de croire qu'elle se limite à une seule stratte générationelle, à savoir "les jeunes", alors que c'est la société tout entière qui devient plus violente. Dati nous en a offert une belle illustrtaion.

un journaliste arrêter comme un dangeureux criminel, la main-mise de l'état sur l'audio-visuel public, les entreprises qui gagnent des millions et qui continuent à licencier (si vous n'avez pas vu Parisot aux guignols, il faut, c'est génial), le chômmage technique, la remise en cause du secrétariat aux droits de l'Homme, la condanation des associations pour le droit au logement........

je ne vois pas, ce qui pourrait empêcher que tout explose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gauchiste
Passionné(e)


Nombre de messages : 284
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: des "émeutes" greques et des lycéens français   Sam 13 Déc - 15:59

Tiens, une revenante! Smile




FlaÏ a écrit:
pour citer l'exemple que je connais, il y a désormais plus de personnalités extérieures (des chefs d'entreprise amis du nouveau président de l'université!) au CA de la Sorbonne

Ouais, c'est la même partout...
A Rennes I, mon ancienne fac, il y a même un général !

Sinon, pour ce qui est de la manif d'hier à Paris, en soutien aux émeutiers grecs... J'en retiens surtout que Besancenot et Mélenchon s'en sont servi pour venir faire leur pub, et qu'il y avait plus de journaputes et de keufs que de manifestants (6 interpellations, d'ailleurs Sad)

Enfin, comme toi, je ne vois pas "ce qui pourrait empêcher que tout explose" (si ce n'est la crainte de la répression). 2009, année révolutionnaire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinistrespectacle.free.fr/
Le Gauchiste
Passionné(e)


Nombre de messages : 284
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: des "émeutes" greques et des lycéens français   Lun 15 Déc - 2:08

"Rendez-vous lundi 15 à 16h30 place de la Sorbonne en soutien au soulèvement grec, en solidarité avec le mouvement étudiant italien et contre l’Etat ici et ailleurs."


http://nantes.indymedia.org/article/15594
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinistrespectacle.free.fr/
FlaÏ
Occasionnel
avatar

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: des "émeutes" greques et des lycéens français   Lun 15 Déc - 21:17

ah!! je suis passée dans le coin, place St Michel il y avait quelques dizaines de manifestants, et... autant de CRS tout autour! c'est beau la démocratie Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gauchiste
Passionné(e)


Nombre de messages : 284
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: des "émeutes" greques et des lycéens français   Lun 15 Déc - 22:05

FlaÏ a écrit:
ah!! je suis passée dans le coin, place St Michel il y avait quelques dizaines de manifestants, et... autant de CRS tout autour! c'est beau la démocratie Smile

Oui, j'suis bien d'accord: c'est chouette la "démocratie"!

J'faisais partie des quelques dizaines de manifestants: mmmmouais...
Manif sauvage agitée mais sans plus, et dispersion à l'arrache. J'sais pas s'il y a eu des interpellations...


T'es pas restée toi? Traîtresse! Razz Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinistrespectacle.free.fr/
FlaÏ
Occasionnel
avatar

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: des "émeutes" greques et des lycéens français   Lun 15 Déc - 22:47

...semaine d'exam's^^

moi j'ai pas vu beaucoup de gens, mais peut-être que c'était que le début Smile

sinan, le gouvernement a cédé face aux lycéens, héhé, ils ont la trouille!! on est pas les seuls à sentir le vent révolutionaire qui souffle sur les jeunesses européennes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gauchiste
Passionné(e)


Nombre de messages : 284
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: des "émeutes" greques et des lycéens français   Mar 16 Déc - 0:34

FlaÏ a écrit:
...semaine d'exam's^^

moi j'ai pas vu beaucoup de gens, mais peut-être que c'était que le début Smile

Oui, j'vois: tu as des circonstances atténuantes!
Dans ces cas-là, bon courage pour les exams Wink

Sinon, je confirme: il n'y avait pas beaucoup de gens à la manif (ni au début ni au milieu ni à la fin! lol! ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinistrespectacle.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: des "émeutes" greques et des lycéens français   

Revenir en haut Aller en bas
 
des "émeutes" greques et des lycéens français
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Cour Bubonique du Frère Bassik aux Six Pustules, dit " le Purulent"
» Blisters "Artizan Design" pour RoE
» [LEGO] Coup de coeur"metal sonic"
» Bureau de " Mnémosyne " ( de N à Z )
» "RSS Full" service is not working!?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:Assassin Productions:. :: Vos opinions :: La censure est présente pourtant l'information circule!-
Sauter vers: