.:Assassin Productions:.


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Coquard dans le Caucase

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Gauchiste
Passionné(e)


Nombre de messages : 284
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Coquard dans le Caucase   Ven 15 Aoû - 21:36

Communiqué de Rébellion du 14.08.08
Coquard dans le Caucase


La revue Rébellion se félicite de la raclée infligée par l’armée russe aux bandes armées géorgiennes équipées par Washington. Le matamore de Tbilissi, Saakashvilli, croyait pouvoir bénéficier de l’ambiance œcuménique des Jeux Olympiques voués désormais au culte droit-de-l’hommiste, pour s’emparer du territoire d’Ossétie du sud, pensant que la Russie n’oserait réagir. La marionnette des Etats-Unis est k.o debout et a rapidement cédé à la panique face à la détermination du gouvernement russe qui n’a pas hésité à employer les grands moyens afin de protéger la population ossète du nettoyage ethnique envisagé par le bandit géorgien. Ceux qui espéraient que le président Medvedev serait le sauveur « libéral » à la botte de l’OTAN en sont pour leurs frais. Il s’agit là d’un tournant majeur de la politique étrangère russe qui ose désormais sortir de ses frontières militairement et passer à une offensive d’envergure, afin de desserrer l’étau otanesque que les Etats-Unis ont tenté de mettre en place pour balkaniser l’ex-URSS. On vit aussitôt accourir au chevet de l’homme tuméfié, les plus serviles gouvernements d’Europe de l’Est envers Washington : Pologne, Ukraine et Pays Baltes. Les médias occidentaux ne furent pas en reste pour gloser hypocritement sur les malheurs de la Géorgie. Quant à l’Union Européenne, pachyderme de la pensée et de l’action, elle fait toujours preuve de son absence de projet politique indépendant d’envergure. On vit l’inénarrable docteur Kouchner administrer sa panacée à Saakashvilli. Bush, le voleur de Bagdad, quant à lui ne manque pas d’air. Son indignation est à la hauteur de la montagne de mensonges dont il est l’auteur. En dernier lieu nous avons une pensée pour les populations civiles martyrisées des deux camps qui se trouvent être les otages de la démence du capitalisme pourrissant. Nous n’oublions pas que l’opposition géorgienne a été violemment réprimée par le régime fantoche de Tbilissi. Face au bras armé de Wall Street, l’OTAN et ses séides :

Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !


source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinistrespectacle.free.fr/
sherk
Assassin Family


Nombre de messages : 446
Age : 36
Localisation : belgique
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Coquard dans le Caucase   Sam 16 Aoû - 0:24

Merci, pour ce court texte qui m'éclaire un petit peu plus sur le sujet, car je n'y avait pas encore porté attention. Le comble ces que normalement les USA ne peuvent pas étendre l'OTAN aux pays de l'ex URSS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sheerk.over-blog.com/
Le Gauchiste
Passionné(e)


Nombre de messages : 284
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Coquard dans le Caucase   Mar 19 Aoû - 14:34

sherk a écrit:
Merci, pour ce court texte qui m'éclaire un petit peu plus sur le sujet, car je n'y avait pas encore porté attention. Le comble ces que normalement les USA ne peuvent pas étendre l'OTAN aux pays de l'ex URSS.

Hé oui, les dirigeants yankees s'étaient engagés à ne pas étendre l'OTAN au-delà de l'Allemagne de l'Est. Mais on sait tous ce que valent les promesses des capitalistes!


Y'a cette info là aussi qu'est intéressante...




News: ISRAEL GEORGIE - ISRAEL A BESOIN DE LA GEORGIE COMMME BASE ARRIERE EN CAS DE CONFLIT NUCLEAIRE AVEC L'IRAN.


El Al affrète un avion spécial pour évacuer les Israéliens bloqués à Tbilissi selon Guysen. La compagnie aérienne israélienne s’est conformée aux instructions du ministère des Affaires Etrangères et a mis en place ce vol spécial qui sera de retour en Israël dans la soirée.

REVUE DE PRESSE - AGORAVOX : Tbilissi a acheté à l’État hébreu des systèmes de renseignement et de sécurité électronique.

Les conflits de territoire constituent un facteur de déstabilisation évident. Mais un autre facteur est le rôle que les États-Unis et leur allié Israël prétendent faire jouer à la Géorgie.

La Géorgie, en effet, pourrait constituer une des pièces du dispositif contre l’Iran autant qu’un des facteurs de démantèlement de l’ex-Union soviétique, voire de la Russie elle-même.

Cependant, derrière ces conflits ethniques, il y a le grand jeu pour le contrôle des gazéoducs et oléoducs. Cela concerne le gaz du Turkménistan et les réserves pétrolières d’Azerbaïdjan.

Selon Debka File, citant des sources militaires israéliennes, « d’intenses négociations ont lieu entre Israël, la Turquie, la Géorgie, le Turkménistan et l’Azerbaïdjan pour que les pipelines atteignent la Turquie puis, de là, le terminal pétrolier d’Ashkelon et enfin le port d’Eilat, sur la mer Rouge. A partir de là, les supertankers pourront acheminer le gaz vers l’Extrême-Orient à travers l’océan Indien ».

Les Américains eux sont actifs depuis longtemps dans cette région en raison des ressources énergétiques de la Caspienne. Ils sont également en train de déplacer leurs bases militaires de l’Europe de l’Ouest vers l’Europe de l’Est et l’Asie centrale, officiellement dans le cadre de leur stratégie de “lutte contre le terrorisme”.—

source: site officiel de la Chambre de Commerce France-Israël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinistrespectacle.free.fr/
REMI
Passionné(e)
avatar

Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: Coquard dans le Caucase   Mar 19 Aoû - 15:41

Citation :
La revue Rébellion se félicite de la raclée infligée par l’armée russe aux bandes armées géorgiennes équipées par Washington.

ce genre de phrase me fait gerber, on dirait un nostalgique de l'URSS qui parle, un ex-stalinien nostalgique de la guerre froide... ça me penser à ce gros con d'Alain Soral...d'ailleurs il est en lien sur le blog de Rebéllion !!!

ça pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remito.zeblog.com/
Le Gauchiste
Passionné(e)


Nombre de messages : 284
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Coquard dans le Caucase   Mer 20 Aoû - 20:12

REMI a écrit:
Citation :
La revue Rébellion se félicite de la raclée infligée par l’armée russe aux bandes armées géorgiennes équipées par Washington.

ce genre de phrase me fait gerber, on dirait un nostalgique de l'URSS qui parle, un ex-stalinien nostalgique de la guerre froide... ça me penser à ce gros con d'Alain Soral...d'ailleurs il est en lien sur le blog de Rebéllion !!!

ça pue

J'pense qu'il faut distinguer plusieurs choses:


* que les "bandes armées géorgiennes" soient "équipées par Washington", c'est une donnée factuelle.

* pour ce qui est de la nostalgie de l'URSS: elle n'a guère de sens, l'URSS ne renaîtra pas de ses cendres (même les plus fanatiques des staliniens n'y croient pas). Ce constat étant fait, cela n'empêche pas d'analyser objectivement les conséquences de la restauration du capitalisme privé en Russie et dans tout l'ex-bloc de l'Est. Et ces conséquences, elles sont catastrophiques [1] : chute de l'espérance de vie, privatisations et licenciements massifs, montée de l'extrême-droite, retour en force de la religion, quasi-disparition de l'aide à Cuba [2]...
La fin du bloc de l'Est a aussi eu des conséquences ailleurs dans le monde: les bourgeoisies occidentales ont réduit leurs aides aux pays pauvres (elles ne les aidaient que pour éviter qu'ils ne se tournent vers l'Union Soviétique). Et il y a également un lien entre l'affaiblissement de l'URSS (dès la fin des années 70) puis sa chute et la radicalisation de l'offensive de la classe dominante. Comment ne pas voir que les partis staliniens étaient - en même temps que des remparts contre la révolution prolétarienne - le symbole de la force de la classe ouvrière, qui votait massivement (notamment en Italie et en France) pour des PC se réclamant d'une Union Soviétique née d'Octobre 1917 et triomphatrice du nazisme? Avec le déclin de ces partis, conséquence inévitable de la mort du régime dont ils se réclamaient, la bourgeoisie a profité de la relative inertie du prolétariat pour "appuyer sur l'accélérateur".

* Pour ce qui est de la guerre froide: il n'y a pas à en être "nostalgique"... puisqu'elle se déroule en ce moment même sous nos yeux, à l'initiative de l'impérialisme américain et de ses affidés.
Comme l'a rappelé sherk, les USA n'ont absolument pas respecté leur engagement de ne pas étendre à l'Est ce bras armé du capitalisme qu'est l'OTAN. En 1999, la Hongrie, la Pologne et la République Tchèque en sont devenus membres. Puis, en 2004, les trois pays baltes, la Bulgarie, la Roumanie, la Slovénie et la Slovaquie.
En Ukraine et en Géorgie, deux coups d'État fomentés par l'impérialisme américain (et appelés "révolutions" dans la novlangue des journaputes) ont transformé ces pays en simples dépendances des USA. Les Saakachvili, Iouchtchenko, Tymochenko et Cie sont des anticommunistes militants; leurs propos à la gloire de l'OTAN, de l'Union Européenne, etcetera, reflètent leur volonté d'arrimer définitivement leur pays au capitalisme via l'entrée dans ces institutions de la classe dominante.
L'année dernière, en Estonie, le gouvernement a retiré du centre de Tallinn un monument à la mémoire des soldats de l'Armée Rouge morts durant la Seconde Guerre mondiale, et enlevé les cadavres d'une quinzaine de soldats enterrés à proximité. Cette provocation a donné lieu à plusieurs nuits d'émeutes, durant lesquelles des Estoniens (majoritairement des russophones) ont affronté les flics et pillé des commerces. Les émeutes ont pris une telle ampleur (1 mort, des dizaines de blessés, plus de 1000 arrestations...) que le gouvernement a appelé la population [3] à venir en aide aux policiers...
Un peu partout dans les pays de l'Est, ceux qui ont collaboré avec les nazis sont réhabilités tandis que se multiplient les actes visant des symboles de l'Union Soviétique, sur fond de propagande anticommuniste...
En Russie même, le National Endowment for Democracy (NED), association anticommuniste fondée par Reagan en 1983, finance des associations, meRdias et "syndicats" afin de déstabiliser le régime. Quand on sait que le NED a joué un rôle dans le coup d'Etat anti-Chavez de 2002, on comprend que les dirigeants russes ont quelques raisons de se sentir menacés...

*pour revenir au point de départ: je me félicite, moi aussi, de la raclée infligée par l'armée russe aux troupes géorgiennes, c'est-à-dire américaines. L'actuelle Géorgie "otanisée" n'est qu'un pion du dispositif américain dans la région, et elle acceptera sans aucun doute de servir de base arrière à de futures tueries impérialistes. La réponse russe à la provocation géorgienne aura au moins permis d'éviter à la population d'Ossétie du Sud [4] de tomber sous la coupe du tyran Saakachvili. En outre, la débâcle des soudards géorgiens, tout comme les "déconvenues" de l'armée sioniste au Liban il y a 2 ans, rappelle à point nommé aux dirigeants yankees que déléguer le sale boulot à des États-clients n'est pas sans risque...

Bien entendu, je ne soutiens la réplique des dirigeants russes à l'offensive géorgienne contre la population d'Ossétie du Sud que de manière tactique. Cela ne m'empêche aucunement d'être, avant tout, du côté des opposants "de gauche" au régime de Poutine et à la parasitaire oligarchie russe... C'est dialectique, comme dirait l'autre. Smile


Sur le même thème, il y a ce texte là qui résume bien la situation.




[1] Ces conséquences catastrophiques ont amené les dirigeants russes à interdire durant quelques temps le Parti Communiste: en effet, le PCUS "risquait" de revenir au pouvoir par les urnes! De plus, les années suivant la chute de l'Union Soviétique ont été marquées par de grandes grèves (parfois réprimées dans le sang) un peu partout en Russie. Je suppose qu'à l'époque, les meRdias occidentaux en ont assez peu parlé, puisque le dogme voulait que la population russe, unie derrière son génial leader Boris Eltsine, célèbre dans l'allégresse l'arrivée de la "démocratie" et de l'économie de marché. Laughing Laughing Laughing

[2] Inutile de préciser que je ne soutiens pas la bureaucratie castriste... Mais force est de constater que l'aide soviétique fait désormais cruellement défaut au peuple cubain, soumis depuis des décennies à l'embargo US.

[3] C'est vraisemblablement la "population"... d'extrême droite qui était visé par cet appel.

[4] Dont moins de 10% souhaite être réintégrée à la Géorgie, comme l'ont montré les résultats du referendum du 12 novembre 2006.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinistrespectacle.free.fr/
sherk
Assassin Family


Nombre de messages : 446
Age : 36
Localisation : belgique
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Coquard dans le Caucase   Sam 23 Aoû - 22:21

Sa sent pas trop bon en ce moment dans le monde je trouve, en plus l'échec de la Géorgie vas surement poussé les Etats Unis à accéléré leur projet de ''bouclier anti missile'' que je considère être une déclaration de guerre envers la Russie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sheerk.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coquard dans le Caucase   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coquard dans le Caucase
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 17 janvier 1915 bataille de Sankamis
» Le moon est dans Wakfu :p
» [Lego] Besoin d'aide pour se situer dans les nouveautés
» Devenir Receleur dans les RR, possible ?
» Casting de théatreux dans une cave enfumée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:Assassin Productions:. :: Vos opinions :: La censure est présente pourtant l'information circule!-
Sauter vers: