.:Assassin Productions:.


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 mouvement autonome des banlieues

Aller en bas 
AuteurMessage
[admin]
Suprême Assassin
avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: mouvement autonome des banlieues   Mar 4 Mar - 0:42

MOUVEMENT AUTONOME DES BANLIEUES – 93
Document fondateur


Parce que nous n’avons pas choisi d’exister, parce que nous ne croyons pas à la réalité que l’on nous impose, fruit d’une idéologie que nous refusons, parce que la souffrance et les injustices qui nous touchent et nous entourent sont multiples, violentes et indéniables, parce que nous assumons pleinement la liberté qui fonde l’existence humaine et que chacune de nos actions est faite en son nom, aujourd’hui, nous décidons de sortir des sous terrains sociaux où l’on nous cantonne et exigeons de l’état français l’autonomie politique du 93.

L’histoire ne peut démentir la longue et constante dégradation de nos conditions de vie et d’habitats et la misère sociale se trouve désormais pérennisée par un appauvrissement culturel et intellectuel des masses voulu et contrôlé par la logique de consommation du néocapitalisme. La situation est à l’évidence bloquée, verrouillée de manière consciencieuse et l’heure n’est malheureusement plus à l’analyse.

Nous ne sommes pas un parti, encore moins un lobby, nous sommes des artistes libres qui avons choisi en conscience de résister au système voulant nous empêcher de créer, qualifiant nos œuvres de subversives. Pour certains le règne de l’injustice est supportable, pour nous il ne l’est pas. Ce n’est pas notre faute. Intérieurement, et parfois publiquement, cela fait longtemps que nous ne reconnaissons plus l’ensemble des lois votées par le parlement et contestons l’autorité suprême du président de la république sur notre territoire. A ce titre, nous avertissons les autorités qu’il est fort probable que nous envisagions à un moment ou un autre le recours à des actions illégales dans le cadre d’un mouvement unitaire de désobéissance anarchiste.

Nous avons conscience que notre département n’est pas un cas unique et que d’autres banlieues et provinces restent étouffées par l’oppresseur et sa junte. Nous savons que partout en France et dans le monde le peuple nous regarde et que des rappeurs sont aussi dans la lutte. Dès lors tous ceux qui se reconnaissent dans notre combat sont invités à nous rejoindre pour mettre en place les conditions de l’utopie concrète et préparer l’indépendance de leur région d’origine. Le 93 constituerait dans un premier temps le laboratoire de notre révolution prônant entre autre l’autogestion, la décroissance, l’accès aux drogues et le sexe libre dans un cadre de vie agréable. Etant depuis des décennies le département le plus touché par toutes les formes d’injustices, de discriminations et de privations, il nous semble raisonnable de faire de la Seine Saint Denis l’épicentre de la contestation libertaire et du partage des richesses. C’est à la fois une nécessité et un symbole.

Ce communiqué n’est pas écrit de gaîté de cœur et nous aurions préféré que les choses se passent autrement, toutefois, étant donné qu’il n’est plus tolérable de supporter les humiliations systématiques, que notre imaginaire et notre subjectivité nous apparaissent comme les seuls points de repère fiables et véritables, nous affirmons notre détermination à lutter à travers ce texte et l’ensemble de nos œuvres artistiques contre la compétition, la compétitivité, les normes absurdes et la bureaucratie kafkaïenne. Nous ne tolérons plus les mensonges et les masques qui sont le fondement de l’ordre arbitraire et brutal. Les grands artistes et penseurs qui ont fait avancer les civilisations humaines ont toujours contesté et refusé les sociétés qui, de leur vivant, les maintenaient en marge. Ces hommes et ces femmes guident nos actes et nos parcours, nous comprenons et nous ressentons leurs œuvres avec empathie et violence ; c’est donc avec tristesse et rage que nous regardons leur sens être minoré et instrumentalisé par des institutions qui font passer leur révolte pour un simple folklore. Nous ne comprenons pas, et ce malgré des efforts soutenus de compréhension et d’adaptation, pourquoi et de quel droit nous devrions nous soumettre à un système qui exige de nous les pires reniements éthiques pour se perpétuer. Nous avons conscience qu’à chaque instant, chacune de nos actions est déterminée par un impératif moral impliquant l’humanité toute entière, cette responsabilité nous écrase et nous pousse à agir en conséquence.

C’est pourquoi, et ce dans les plus brefs délais, nous exigeons l’autonomie du 93, afin de repenser librement, affranchis des exigences absurdes et des contraintes injustes, les modes d’organisation de la société contemporaine. Ceux qui comprennent nos œuvres et entendent la voix de nos rêves comprendront, les autres, en connaissance de cause, devront prendre leur responsabilité.


Devenons qui nous sommes. Vive le 93 libre !


E.one de Eskicit & Skalpel de la K.bine



NB : Ce document n’est pas un programme politique mais un manifeste poétique. En tant qu’artistes nous ne pouvons faire autrement que prôner l’irresponsabilité dans ce monde sérieux. « L’utopie n’est pas un rêve, elle est ce qui manque à nos vies ». Pour plus de développement les albums de Eskicit (Immortel) et Skalpel (Kommando Malik) sont disponibles sur http://www.bboykonsian.com.

_________________
chaque société hérite de la jeunesse qu'elle mérite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gauchiste
Passionné(e)


Nombre de messages : 284
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: mouvement autonome des banlieues   Mar 4 Mar - 17:15

Il y a de très bonnes choses dans ce texte Very Happy .
Par contre, j'vois pas en quoi "l'accès aux drogues" est une revendication progressiste et/ou révolutionnaire. Il s'agit peut-être d'une blague? lol! Si quelqu'un pouvait m'expliquer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinistrespectacle.free.fr/
FlaÏ
Occasionnel
avatar

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: mouvement autonome des banlieues   Mar 4 Mar - 19:01

c'est juste génial... "un manifeste poétique"... eux, ils ont lu Hakim Bey...

c'est le rêve poétique d'une révolution utopique, l'indépendance du 93 n'est évidemment pas à prendre au prémier degrès, c'est notre indépendance qu'il faut y voir, celle d'une génération sacrifiée, un monde utopique qui serait comme les rappeurs que l'on a écouté l'ont revendiqué. Hakim Bey refuse de définir la TAZ (car la liberté échappe à toute définition) mais on peut quand même en avoir une idée, en se l'imaginant comme un point libre de l'espace-temps-imagination, qui ne serait régie par aucune loi. "Shoota Babylon" est une TAZ, comme "Qu'est-ce qu'on attend?". Il n'y a rien à expliquer... il y a à rêver et à ressentir, ressentir la liberté et la subversivité qui émane de démarches artistiques telles que celle de E.one et Skalpel. Parce que moi quand Squat disait que "l'odyssée suit son cour", j'y croyait, et j'en rêve encore...!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sherk
Assassin Family


Nombre de messages : 446
Age : 36
Localisation : belgique
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: mouvement autonome des banlieues   Mer 5 Mar - 0:47

Le Gauchiste a écrit:
Il y a de très bonnes choses dans ce texte Very Happy .
Par contre, j'vois pas en quoi "l'accès aux drogues" est une revendication progressiste et/ou révolutionnaire. Il s'agit peut-être d'une blague? lol! Si quelqu'un pouvait m'expliquer...


Moi je suis pour l'accés aux drogues aussi! Notre corps nous appartient nous en faisons ce que nous voulons.
Sa na rien de révolutionnaire mais ces la liberté Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sheerk.over-blog.com/
FlaÏ
Occasionnel
avatar

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: mouvement autonome des banlieues   Mer 5 Mar - 14:14

oui, enfin non, la santé publique ça existe, à ce moment là il faut aussi remettre en cause les campagnes de prévention contre le sida, ou l'alcool au volant... laisser la liberté de se foutre en l'aire je suis pas sûre que ce soit si libérateur...

et puis quand ils parlent de drogues dans ce texte, il faut le prendre au sens mythologique, vou savez la secte des hashishin (>assassin) dont la vie s'organisait autour du sexe et de la drogue... "sex and marijuana"...!! bref la drogue c'est rock'n'roll mais dans le monde réel c'est pas trop possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sherk
Assassin Family


Nombre de messages : 446
Age : 36
Localisation : belgique
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: mouvement autonome des banlieues   Mer 5 Mar - 15:00

Le faite que sa soi légal ne va pas entrainé le faite que tout le monde ce drogue Very Happy
D'ailleur ces illégal et pourtant je suis sure que dans le93 la drogue fait des ravages!
En plus l'interdiction sa justifie les flics!Et par consséquent un état répréssif...

Le faite de rendre l'accés au drogues possible sortirait les toxicomanes de la marginalité et de la clandestinité.
Ce qui rendrait la possibilité de leur venir en aide beaucoup plus facile.

Enfin moi je vois sa ainsi tu vois.


Dernière édition par sherk le Mer 5 Mar - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sheerk.over-blog.com/
FlaÏ
Occasionnel
avatar

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: mouvement autonome des banlieues   Mer 5 Mar - 19:28

effectivement, de ce point de vue, le problème de la drogue devient un épiphénomène, le vrai problème c'est pas tant les ravages de la drogue que le caractère répréssif de notre société actuelle... j'aime bien ton analyse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[admin]
Suprême Assassin
avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: mouvement autonome des banlieues   Lun 14 Avr - 10:47

Tu pourrais nous expliquer le « Manifeste pour un mouvement autonome des banlieues » ?

Tout d’abord, c’est un manifeste qui doit principalement son existence à E.one, et qui se veut une sorte de synthèse poétique de choses que l’on ressent et auxquelles on aspire. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas un texte « politique » qui a subi des tonnes d’analyses et de modifications. Il a été écrit spontanément, comme une chanson que l’on couche sur un morceau de papier, dans un moment précis. On lui a donné la forme d’un communiqué de presse qui s’adresserait à la population française, ainsi qu’aux autorités et qui aurait été écrit dans la clandestinité, par un mouvement indépendantiste faisant son apparition à l’occasion de la divulgation de ce manifeste. Il y a des revendications sérieuses et du second degré. Son but est de faire réagir de quelque façon que ce soit. Il s’inscrit clairement dans la continuité des morceaux de la série des « utopies concrètes » de mon album « Kommando Malik ». (skalpel)

_________________
chaque société hérite de la jeunesse qu'elle mérite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mouvement autonome des banlieues   

Revenir en haut Aller en bas
 
mouvement autonome des banlieues
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question bête sur le mouvement des autonomes
» Pion autonome eldar noir
» Solution autonome sur NAS
» Mouvement des vagues d'autonomes
» Plateaux de mouvement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:Assassin Productions:. :: Vos opinions :: La censure est présente pourtant l'information circule!-
Sauter vers: