.:Assassin Productions:.


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'école mutuelle, une pédagogie trop efficace ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michazl
Invité



MessageSujet: L'école mutuelle, une pédagogie trop efficace ?   Dim 27 Nov - 1:59

C'est le titre d'un bouquin qu'on vient de me filer. Voir. Et puis aussi pour ceux que le 4ème de couverture aura interessé.
S'il y'en a qui veulent alimenter des débats... cheers Sinon, c'était à titre d'infos. A l'heure où l'on va nous recauser de l'école laique et de la République comme facteur de sociabilisation, j'me suis dit que votre reflexion pourrait apprécier ces souvenirs.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Darkzapatiste
Passionné(e)


Nombre de messages : 319
Localisation : Le sud du nord 59
Emploi : Eduk spé
Loisirs : le loisir d'exister
Date d'inscription : 29/10/2005

MessageSujet: Re: L'école mutuelle, une pédagogie trop efficace ?   Dim 27 Nov - 13:39

a l'ecole en tant qu'agent de sociabilisation, ouai ca me touche, vu que j'suis éduk... mais en même tps l'ecole&l'éducation nationale j'arrive pas à rester objectif.
l'état me degoute avec sa demagogie à la con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michazl
Invité



MessageSujet: Re: L'école mutuelle, une pédagogie trop efficace ?   Jeu 8 Déc - 5:51

Bon, là, c'est vrai que j't'ai pas répondu, mais c'est parce que j'attendais que tu développes, parce que pour l'instant, on voit pas trop c'que tu veux dire... Moi, c'était pas trop ce débat que j'pensais au départ ( avoue, t'as pas lu mon lien, tu sais même pas c'qu'il raconte cheers )... Mais bon, moi, tant qu'on évite celui de la laïcité et du voile Laughing
Revenir en haut Aller en bas
REMI
Passionné(e)


Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: L'école mutuelle, une pédagogie trop efficace ?   Mer 15 Fév - 11:29

Je lis ton lien et je reviens dans pas longtemps
Ca m'intéresse bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remito.zeblog.com/
Myrza
Assassin Family


Nombre de messages : 570
Date d'inscription : 02/11/2005

MessageSujet: Re: L'école mutuelle, une pédagogie trop efficace ?   Mer 15 Fév - 16:04

Ils entendent quoi par "respect du savoir"?

J'aurais bien voulu dans ce genre d'ecole moi... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrza.over-blog.com/
pietvandiet
Habitué(e)


Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: L'école mutuelle, une pédagogie trop efficace ?   Mer 15 Fév - 16:36

Que répondre ? Je fais des études pour devenir instituteur (en Belgique) et je sortirai l'an prochain. Lorsque je lis l'article sur "l'école mutuelle", cela me fait beaucoup penser à ce que l'on nous demande de faire. Les enseignants sont désormais censés travailler de cette façon (+/-). Ils doivent mettre les élèves en situation d'apprentissage, ce qui signifie qu'il ne faut plus leur donner les savoirs mais les mettre en position de recherche pour qu'ils découvrent (seuls puis en groupe) les savoirs.
Le travail en petits groupe est impératif. En Belgique, à Liège (je parle de ce que je connais) la plupart des écoles ne fonctionnent plus qu'avec des groupes.

Je ne sais pas trop par où prendre le problème, il y a tant de choses différentes à expliquer. Je ne pense pas que ce type d'enseignement soit au placard. Il fait partie d'une mouvance qui a énormément influencé l'enseignment d'aujourd'hui.

Le fait d'apprendre les connaissances minimales en 3 ans au lieu de 6 ma parait assez illusoire. C'est possible d'apprendre à compter, lire, écrire etc. mais le but de l'école est aussi de préparer aux études supérieures. Il s'agit aussi de tirer tous les enfants vers le haut et non de s'arrêter lorsque certains concepts sont acquis.

L'auteur dit que les "mauvais élèves" ne sont plus des obstacles mais des moteurs. C'est la même chose aujourd'hui. On part des erreurs des élèves pour construire leurs connaissances.

Il faut aussi replacer cela dans le contexte historique. Lors des deux Restaurations et des Cents jours, beaucoup de pédagogies sont apparues et ont eu plus ou moins de succès. Je pense à Jacotot qui disait que l'on pouvait enseigner sans savoir. Les élèves apprennent en groupes avec l'instituteur. Celui-ci n'est plus là pour les guider mais pour les accompagner. Par exemple, une classe décide de construire un bateau alors que ni le professeur ni les élèves ne savent comment s'y prendre. Ils le découvrent ensemble. Cela rejoint un peu l'école mutuelle. Beaucoup de ces pédagogies ont laissé des traces qui ne sont réapparues que lors des années septantes et nous les voyons appliquées aujourd'hui en classe.

http://www.ecl.be/pages/fonda/grbf.htm

voici un lien qui vous emenera vers le site d'une école qui dit appliquer une pédagogie active.

Bref, je pense que ce type d'enseignement n'a pas disparu, au contraire, de nos jours (et depuis 10 ans) il est plus que jamais d'actualité ![/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michazl
Invité



MessageSujet: Re: L'école mutuelle, une pédagogie trop efficace ?   Mer 15 Fév - 17:55

Je trouve que tu idéalises un peu certains côtés de l'éducation d'aujourd'hui. J'sais pas, par exemple quand tu parles des "mauvais élèves" déjà considéré comme des moteurs aujourd'hui, tu peux me dire concrètement comment ça se passerait en Belgique si un élève frappait un instit ?
Tu mets la question des 3 ou 6 ans sur le principe de se préparer aux grandes études . J'suis assez surpris. On se prépare à des grandes études en six ans en Belgique ? J'ai pas compris où tu voulais en venir.

Moi, en France, j'sais qu'ils vont faire avec moins de prof dans les prochaines années. Alors j'imagine que des travails en petits groupes çe ne sera guère possible partout. Mais ça existe c'est vrai. J'dirai pas que ça tend à devenir la règle, mais c'est logique de le rappeler, alors merci de l'avoir fait pietvandiet. J'suis moins optimiste que toi, c'est tout. Smile
Revenir en haut Aller en bas
pietvandiet
Habitué(e)


Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: L'école mutuelle, une pédagogie trop efficace ?   Mer 15 Fév - 20:47

Michazl a écrit:

Tu mets la question des 3 ou 6 ans sur le principe de se préparer aux grandes études . J'suis assez surpris. On se prépare à des grandes études en six ans en Belgique ? J'ai pas compris où tu voulais en venir.

Quand je disais supérieur, je voulais dire secondaire. L'école primaire prépare à l'école secondaire.

Par contre, c'est vrai que le contexte change complètement en secondaire ! J'ai l'impression que dès le début des secondaires s'installe un rapport de force entre les enseignants et les étudiants. Les étudiants tentent plus d'affirmer leur personnalité, font les malins, se mettent les profs à dos puis s'enfoncent dans leur propre cliché (et moi le premier). Je pense que vous avez connu ça non ? C'est vrai qu'en tant qu'élève, on tente d'en faire le moins possible et on s'en vante. Ca doit être du à l'adolescence, au rejet de l'autorité. C'est certainement idéaliste mais il faudrait que les enseignants ne représentent plus l'autorité qui sanctionne mais le tuteur qui accompagne. Peut-être qu'à ce moment là, le rapport de force s'effacerait.

C'est une vision idéaliste mais bon... Tout a déjà tellement changé qu'on ne sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
REMI
Passionné(e)


Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: L'école mutuelle, une pédagogie trop efficace ?   Lun 20 Fév - 15:57

Bon j'ai lu ton lien, j'ai un peu du mal à me représenter comment une "école mutuelle" fonctionnait, j'aimerais bien trouver des exemples concrets...

C'est vrai que l'école institutionnelle que nous connaissons tous reproduit les rapports existant dans la société actuelle, le seul mérite qu'elle a (en
France en tout cas) c'est que l'enseignement est national, le même pour tous sur tout le territoire, avec des professeurs payés par l'état (donc par nous). Enfin ça marchait comme ça ya pas longtemps, désormais l'école est soumise on peut dire au système économique et la réduction du nombre de profs, de surveillant ou d'infirmière dans les écoles ne peut que dégrader l'enseignement...

Je ne sais pas si l'école mutuelle est fédéré ou pas au niveau national ou même départemental afin que des élèves de paris par exemple ne soit pas avantagés finacièrement par rapport à ceux d'un bled paumé...

Après sur l'enseignement donné et les méthodes il y aurait beaucoup à dire... j'ai relevé ce passage qui me plait bien:

Citation :
Il convient donc d’organiser des espaces de rencontres entre porteurs de connaissances où ceux-ci se classent en fonction de leur degré de connaissance dans tel ou tel domaine pour recevoir de tel ou tel qui connaît mieux les éléments complémentaires. Ainsi la salle d’études serait un vaste espace de petits groupes s’adonnant à l’amélioration mutuelle de leurs connaissances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remito.zeblog.com/
-Le Djé-
Assassin Family


Nombre de messages : 708
Localisation : BOOOUUUUUULL
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: L'école mutuelle, une pédagogie trop efficace ?   Mer 22 Fév - 17:08

Tiens, je viens de lire ca sur un forum. Rolling Eyes

ptit nouveau a écrit:
Seule solution pour améliorer l’éducation : l’élitisme.


Déjà, il faut mettre fin au collège unique et rétablir les classes de niveau : examinons les conséquences pour les différents types d’élèves :

-pour les bons élèves, des cours de meilleur niveau et plus d’émulation, ce qui tirera à la hausse le niveau (en effet, pourquoi bosser quand on s’ennuie en cour et qu’on est déjà premier ?)

-pour les élèves moyens, des cours de niveau légèrement supérieur et une classe sans racailles, ce qui permet une meilleure écoute

-pour les élèves en difficulté, un programme allégé et beaucoup de soutien : mieux vaut bien maîtriser la base que ne rien comprendre à l’ensemble du programme ; un calme et une discipline aidant à l’acquisition du cours

-pour les racailles et ceux qui mettent le bazar, pas de cours : à quoi cela sert de tenter de leur inculquer quelque chose s’ils ne veulent pas entendre ?


Les arguments des opposants :
-c’est contre l’égalité : l’égalité est une égalité de droits et de devoirs, il n’y a aucune égalité de capacité : l’égalitarisme, si on suit la logique, c’est interdire les JO car tout le monde a les mêmes capacités
-les élèves en difficulté seront sans le soutiens des bons élèves : vous en connaissez beaucoup, des bons élèves qui aident les élèves en difficulté, à part s’ils sont amis ?



Il faut réhabiliter l’apprentissage et en finir avec les objectifs de bien-pensance (80% au bac & co)

-déjà une société n’a pas besoin de 80% de bachelier : si quelqu’un n’a pas les capacités de faire un métier intellectuel, pourquoi l’amener au bac, puis à un bac+2 à la fac alors qu’il ne pourra rien faire avec? Cette attitude de pseudo générosité est en fait criminelle, elle consiste à faire perdre à quelqu’un cinq précieuses année qui pourraient aider à cotiser pour avoir une bonne retraite

-Réhabiliter l’apprentissage : si les personnes sont habiles, pourquoi les dissuader d’exercer un métier manuel ? Un plombier ne sera pas plus au chômage qu’un ingénieur...

-orienter les élèves en fonction des besoins des entreprises, plutôt que de dire "fait ce que tu veux comme tu veux" dire "tu as telles capacités, les entreprises recrutent dans tel domaine, tu as donc intérêt à prendre telle orientation mais tu es libre de refuser", ce qui suppose au passage une réforme de l’orientation (et de faire passer les COP à 39H par semaine, quitte à supporter une grève).


Créer des structures pour surdoués

-actuellement, le message des zélites et des bien pensants pour les surdoués et "t’es surdoué donc soit content et tais-toi’ : il faut créer des structures pour les surdoués, ce qui suppose, au passage de les détecter. Les tests de QI doivent être mené sans l’accord obligatoire des parents, pour que les surdoués fils de soixante-huitards puisse être détectés ; une fois détectés, les orienter vers des structures spécialisée, pour que leur potentiel puisse s’exprimer : mieux vaut avoir un surdoué qui devient enseignant chercheur que suicidé (cela semble logique...)

-leur proposer de mener des travaux d’initiation/recherche dans les domaines qui les passionnent : ces travaux seraient financé par l’industrie : une telle main d’oeuvre (ou plutôt cerveau d’oeuvre ) ne coûte quasiment rien et peut faire des découvertes intéressantes (Gauss a fait ses premières démonstrations à 7 ans).


Laisser un choix

-financer les écoles privées, qui ne coûtent pas plus cher par élève que le public et sont souvent meilleures

-accepter, aux frais partagés entre l’état/les entreprises/les étudiant, les personnes qui désirent se reconvertir dans la vie professionnelle ; cette formation pourra être entièrement assumée par l’état si la personne s’engage à ne pas refuser un emploi dans ses compétences (si non-respect de l’accord, pas d’allocations chômage).


De telles mesures ne coûteraient quasiment rien (et si on vire les professeurs incompétents, on réalise même des économies) et amélioreraient la situation.

http://rapfe.free.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pietvandiet
Habitué(e)


Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: L'école mutuelle, une pédagogie trop efficace ?   Mer 22 Fév - 21:31

affraid Que dire Question

Laughing Laughing Laughing Enfin, tant qu'il ne devient pas président... Very Happy Very Happy Very Happy

Vu son orthographe, je ne pense pas qu'il soit enseignant non plus. Ouf, ça va !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'école mutuelle, une pédagogie trop efficace ?   Aujourd'hui à 21:05

Revenir en haut Aller en bas
 
L'école mutuelle, une pédagogie trop efficace ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu sais que GC devient trop important pour toi quand ...
» Des faits trop en chair
» Probleme avec ma Sega Naomi : affichage trop sombre en 15khz
» Construction d'une école au Burkina Faso
» [RESOLU] Arrêter 2 voitures s'ils sont trop près l'une de l'autre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:Assassin Productions:. :: Discussions générales :: Discussions générales-
Sauter vers: