.:Assassin Productions:.


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vers la fin des saisons

Aller en bas 
AuteurMessage
[admin]
Suprême Assassin
avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Vers la fin des saisons   Jeu 26 Avr - 16:12


_________________
chaque société hérite de la jeunesse qu'elle mérite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-Le Djé-
Assassin Family
avatar

Nombre de messages : 708
Localisation : BOOOUUUUUULL
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: Vers la fin des saisons   Mar 4 Sep - 13:57

Bonjour,



Voici un article plus qu'alarmiste, ne serait ce que sur les conséquences des cultures OGM ?



Je vous invite aussi à prendre le temps de regarder cette vidéo http://blip.tv/file/347281/




http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actualites/news/t/zoologie/d/les-abeilles-nous-abandonnent_12769/



Les abeilles nous abandonnent

Par Jean Etienne, Futura-Sciences



Des millions de ruches, jadis occupées par des milliards d'abeilles,

se sont mises à disparaître depuis quelques mois. L'épidémie, d'une

rapidité et d'une ampleur quasi-explosive, pourrait très bien

ébranler les bases de notre civilisation.



Le phénomène a débuté dans un seul élevage de Floride il y a à peine

un an. Puis l'épidémie s'est répandue de ruche en ruche, jusqu'à

s'étendre à l'ensemble des Etats américains et du Canada, avant

d'atteindre l'Europe et même Taïwan en avril 2007.



L'aspect de cette catastrophe écologique est déroutant. Aucun cadavre

d'abeille n'est retrouvé, et les ruches abandonnées sont vides

d'occupants. On n'y découvre même pas les parasites d'habitude si

prompts à les réoccuper ensuite. Tout se passe comme si les insectes

quittaient leur habitat en masse pour une destination inconnue sans

jamais y revenir. En France, où les apiculteurs se remettent à peine

des ravages causés par le tristement célèbre "Gaucho", un pesticide

jadis répandu dans les champs de maïs et de tournesol, les

disparitions ont repris en force. Les pertes sont estimées de 15 à 95

% selon les régions, tandis qu'en Espagne, dont les 2,3 millions de

ruches représentent le quart de la production européenne, la moitié

est touchée.



La sirène d'alarme



Ce n'est pas une sonnette d'alarme mais une sirène que les

scientifiques actionnent… ou tentent d'actionner. Car 80 % des

plantes ont absolument besoin des abeilles pour être fécondées, et

sans elles, il n'y a plus de production de fruits ou de légumes

possible. Rien qu'aux Etats-Unis, où le nombre de ruches en "vie"

s'est effondré de 2,4 millions à 900 000, 90 plantes destinées à

l'alimentation humaine sont exclusivement pollinisées par les

butineuses, ce qui représente une valeur annuelle de 14 milliards de

dollars.



Les scientifiques, qui ont donné le nom de "colony collapse disorder"

à ce syndrome d'effondrement, tentent de trouver une explication.

Suivant le professeur Joe Cummins de l'université d'Ontario, "Des

indices suggèrent que des champignons parasites utilisés pour la

lutte biologique, et certains pesticides du groupe des

néonicotinoïdes, interagissent entre eux et en synergie pour

provoquer la destruction des abeilles". Selon lui, les insectes sont

aussi directement ou indirectement victimes de l'efficacité sans

cesse accrue des nouvelles générations de pesticides, censées

protéger la nature mais dont l'effet se révèlerait particulièrement

pernicieux. Il cite en exemple la pratique de plus en plus courante

qui consiste à enrober les semences d'insecticide de façon à éviter

l'épandage. Le produit est ainsi incorporé dans toute la plante,

depuis les racines jusqu'au pollen que les abeilles rapportent à la

ruche en l'empoisonnant, ce qui explique aussi l'absence d'insectes

"squatteurs" dans les ruches abandonnées: ils ne survivent pas.



Phénomène de cascade



L'emploi de ce type de pesticide à base d'imidaclopride, très

contesté en France et aux Etats-Unis mais pourtant autorisé par

l'Union Européenne, attaque le système immunitaire des abeilles qui

deviennent vulnérables aux parasites. La preuve semble en être

établie par la découverte d'une demi-douzaine de virus, microbes,

mais aussi de champignons parasites dans les quelques abeilles

survivantes de quantité de ruches agonisantes. Ce produit est

distribué par Bayer sous plusieurs appellations : Gaucho, Merit,

Admire, Confidore, Hachikusan, Premise, Advantage entre autres.



L'origine de ces champignons parasites n'est pas un mystère,

puisqu'ils sont eux-mêmes incorporés dans certains pesticides

chimiques pour combattre les criquets, la pyrale du maïs et certaines

teignes.



Il s'agit là d'un véritable effet de cascade, des agents infectieux

destinés à combattre certains parasites profitant de la brèche

ouverte dans le système immunitaire des abeilles et ainsi changer de

cible, avec pour conséquence la destruction des cultures que ce

produit était censé protéger.



Mais selon Joe Cummins, cet effet de cascade jouerait aussi entre ces

champignons parasites volontairement répandus et les biopesticides

"naturellement" produits par les plantes OGM. Il vient en effet de

démontrer expérimentalement que les larves de pyrale du maïs

infectées par le champignon Nosema pyrausta sont 45 fois plus

sensibles aux infections que les larves saines, une constatation qui

est à mettre en parallèle avec l'effondrement du système immunitaire

des abeilles. "Les autorités chargées de la réglementation ont traité

le déclin des abeilles avec une approche étroite et bornée, en

ignorant l'évidence selon laquelle les pesticides agissent en

synergie avec d'autres éléments dévastateurs", ajoute-t-il en guise

de conclusion.



L'importance des abeilles dans l'écosystème est telle qu'il y a un

demi-siècle déjà, Albert Einstein avait estimé que si cet insecte

venait à disparaître du globe, l'espèce humaine disparaîtrait au bout

de quatre années. La sirène d'alarme pourrait se transformer en tocsin.

_________________
Quiconque est prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et perdra les deux.

Thomas Jefferson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sherk
Assassin Family


Nombre de messages : 446
Age : 36
Localisation : belgique
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Vers la fin des saisons   Jeu 6 Sep - 13:34

Ya pas a dire on'est mal barré No
Si l'homme était si intélligent on en serait pas la lol! La seul espéce qui ce détruit elle méme.....
Enffin je pensse que la nature ce passera trés bien de nous dans un futur pas si loin........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sheerk.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vers la fin des saisons   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vers la fin des saisons
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Feu- vers Multi-éléments (Pandawa 191)
» PHP vers API cassé ?
» Pouilly Fuissé Vers Cras 2006 Cordier
» les 4 saison d espigoules fete ses 40 saisons a ginasservi
» Peut on utiliser la sortie haut parleurs vers une entrée micro/auxiliaire (aux in)?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:Assassin Productions:. :: Vos opinions :: La censure est présente pourtant l'information circule!-
Sauter vers: